Rechercher dans ce blog

mercredi 25 avril 2018

Interim de DD

  Mauvaise manip de programmation, vous aurez donc deux entrées en un seul jour, tant pis pour vous


William Johnson fait partie des ces auteurs dont j'ignore à peu près tout de la carrière, si ce n'est qu'il fut des gars, au sort peu enviable, qui eurent à assurer la partie graphique de Daredevil après le départ de Frank Miller/Klaus Janson (mais avant son retour sur Born Again avec Mazzucchelli)
J'ai un agréable souvenir de lecture des histoires, en vf, de O'Neil, et des dessin, majoritairement encrés par Danny Bulanadi
Sauf cette page issue d'un épisode encrée par un débutant qui ne se croyait pas bon au dessin et qui en fait n’était pas bien bon en tant qu'encreur : Mike Mignola
Ce sont les flèches de sens de lecture qui m'interpellent. J'ai toujours trouvé ce procédé idiot, ou bien signe d'un mauvais narrateur. Pour le coup Shooter, qui gérait alors Marvel d'une poigne de fer, ne jurait justement que par la narration, et je comprends sa position, car la logique voudrait qu'après la case 1 puis la 2, on descende sur la case du dessous avant d'aller sur celle de droite. Il a donc bien fait de "préciser"
 3 flèches pour celle ci! Le doute vient essentiellement d'une case 1 plus longue que les 2 et 3 à côté, + la compo avec le corps en bas de la case 1 qui attire le regard vers la case du dessous
 Ces épisodes de Johnson, je les suivais dans Strange, comme celui ci
 la couv originale de Carl Potts
 J'aimais assez que le dessinateur nous fasse ressentir le poids des perso, même si son DD était un peu trop musculeux par moments
 et j'ai un excellent souvenir de cette scène, avec DD qui évite une bombe sous le plancher, juste en entendant le cœur de la Veuve Noire, bâillonnée, s'emballer
Denny O'Neil faisait de très bonnes, très solides histoires en fait

Jr pose

 Voici une très récente variant cover de Romita Jr
Bon déjà, sur les citernes US et la pluie je préfère l'encrage de Janson à celui de Miki mais cela ne surprendra personne
 En noir et blanc c'est sympa mais ce qui m'a amusé est de voir que le dessinateur a eu recours à sa pose "risque 0"
Celle qu'il fait sans réfléchir dès qu'un gars doit courir. C'est clairement l'une des signatures visuelles de JRjr, depuis trèèèès longtemps
 la preuve avec ce DD d'il y a 30 ans
 On change juste de jambe d'appui (encrage de Senior pour l'occasion)
 quelques années plus tôt Junior avait utilisé la même pose sur la même corniche, juste avec des changements minimes
 Il a recours à cette pose pour des dédicaces. J'en ai une, que je n'ai pas scannée, voici celle possédée par l'encreur Tim Townsend
 Encore une pour la route, sur Pupu
 Pas 50 façons de dessiner un gars en train de courir certes, mais the JRjr way" est facile à identifier

lundi 23 avril 2018

DD, saccage et Renaissance

 Lorsque Lug a traduit, il y a longtemps, Born Again, ce fut un carnage; mais l'autocensure sévissait depuis bien plus longtemps, afin d'éviter un risque d'interdiction (allez acheter le dernier Comics Signatures, de Neofelis, pour tout apprendre)
Il y a des tas d'exemples de planches retouchées par l'atelier Lug (au sein duquel travaillaient, entre autres, Tota et Mitton bien sur) mais cette planche, ci dessus, de DD, est l'une de celles qui m'ont toujours le plus fait rire (jaune). Le tireur tue, à l'évidence, le chauffeur de taxi qui, dans la vf, vit et se contente de pencher la tête en arrière
Ajoutons les bulles agrandies, et le massacre est total
Voici la magnifique planche originale, avec les trames de Janson sur un dessin extra de Miller
 Puisque je citais Born Again, voici l'une des couv d’une compil us
 Victor Santos lui rend un hommage bien sympathique

 Il a poursuivi le dessin en bas, ce qui signifie qu'il a, comme moi, plutôt cette version de la couv
 J'aime un peu moins sa vision,pas ultra lisible, du perso made in Netflix
 Quesada aussi y va de sa version récente, intéressante


mais je préfère que notre Laurent Lefeuvre lui baisse la tête en le mettant, très bien, en couleur

vendredi 20 avril 2018

Anniv bleu, rouge et...gris?

 En même temps que Spirou, superman fête son anniv'
Action Comics 1000 sort ce mois ci. Je l'ai commandé (pas encore eu) par curiosité, mais le sommaire, ci dessous, me laisse pour le moins dubitatif. Des noms me paraissent avoir un lien...ténu avec le perso, tandis que d'autres, importants dans l'histoire de Sup', sont absents. Notons ne serait ce que John Byrne qui semble dire, sur son forum, qu'il ne fut pas contacté!!!
 Le dessin iconique et plat de Jim Lee, est proche de celui ci, pour un autre bouquin sur le perso, aussi inodore mais dont le crayonné ressort moins mal
 
 Il a fait cette variant cover également, pas forcément plus inspirée mais plus détaillée
 J'imagine qu'il y a aura des tas de couv et d'illues pour l’évènement, mais ce que je vois pour l'instant est décevant. Aucune inspiration chez Jurgens, encré par Nowlan
 Steve Rude est techniquement intéressant mais on reste dans de l'iconique "banal" (surement la meilleure couv cela dit, de ce que j'ai pu voir)
 Ah, quand même, a propos d'iconique, on a réveillé Mister Steranko!
 Romita Jr ne m'épate pas vraiment, avec un encrage de Miki qui, sans surprise, fourmille trop et ne récupère pas un visage qui aurait pu être mieux (mais pour le coup c'est la colo qui donne un coup de fouet au rendu final)
 
 Coipel est sympa avec cette seule pointe de couleur, mais encore ultra classique en pose
 Idem pour cette pin up de Simonson, qui m'accroche quand même un peu  plus du fait de plus d'aplats de noir que d'habitude chez ce vétéran
Bon sang quel dommage au final d’être dans cette sorte de déférence ultra respectueuse qui pousse à une totale absence d'originalité! Je ne demande pas forcément à ce que les auteurs cassent le mythe (quoi que) mais bon sang un peu d'originalité, d'angle biaisé, de poses originales, de second degré...
Peut être qu'il y a d'autres choses que je n'ai pas encore pu voir...
Bon allez, un peu de plus positif pour finir, avec cet hommage de Travis Charest, pas pour ce numéro 1000 mais que je trouve fin, beau et bien pensé (la real est nickel bien sur)

mercredi 18 avril 2018

Leonardi' fill in and stuff

 En juillet Panini va, enfin, sortir une compil vf du trop peu reconnu run de Nocenti/Romita Jr/Williamson sur Dardevil
J'aurai probablement la faiblesse de le prendre (objectif : 10 versions différentes de ce run?)
Mon interrogation est : les fill in/bouche trous seront-ils présents? Entre le 250 et le 282 il y en a eu 3 : le 258 moins mal dessiné qu'à son habitude, par Ron Lim, le 264 assez vite torché par un vieux génie (Ditko) et celui ci, le 277
Le vraiment trop peu reconnu Rick Leonardi (est ce que d'autres blog que le mien le citent régulièrement?) avait dessiné deux superbes numéros introduisant ceux de JR (les 248/249) mais il a aussi permis à JRjr de respirer le temps de ce 277. Excellent intermède. Al Williamson garde la boutique à l'encrage et Ann Nocenti confirme qu’elle était bien la meilleure scénariste de l'époque.
Avec une séquence statique Leonardi montre comment ne pas ennuyer le lecteur en baladant son regard, en variant les plans, les champs/contrechamps... Comme Romita Jr, Leonardi n'est pas le meilleur dessinateur du monde, techniquement, mais c'est un excellent narrateur

 Au passage, Nocenti se paie les psy (le gars n'écoute pas sa patiente), les patientes riches et gonflantes, puis elle passe sur la très attachante héroïne souffrant d’une psychose...
 psychose permettant à la scénariste de s'amuser avec une vision des vendeurs d'art
J'allais oublier, le magnifique noir et blanc de la couv RL/AW

Pour finir, j'ai trouvé ce texte, d'époque, de la main de celui qui devait prendre la relève, ou devrais je dire, la mission suicide consistant à devenir scénariste de DD après Miller/Born Again, Steve Englehart. Des soucis avec Marvel font qu'il n'a fait qu'un épisode et que la géniale Nocenti a pris le job.
Amusant de voir que Nocenti va également le faire partir de NY (mais pas de suite) qu'elle a aussi changé les persos qui accompagnent Daredevil..
Le faire aller à San Francisco pourquoi pas (déjà vu avec Stan Lee..) mais alors l'idée que DD rejoigne ...les Vengeurs de la coût Ouest!!! Au secours!

lundi 16 avril 2018

MJ, définition de LaRousse

 L'image ci dessus m'a donné envie de faire un focus sur la compagne de Peter Parker. Si pour les plus vieux d'entre nous/vous Gwen est LA nana de Peter, pour la majorité c'est Mary Jane, la rousse incendiaire avec qui il fut marié puis pas marié (sans divorce, usa oblige,  mais "grâce à Mephisto"...)
C'est un vieux dessin de Eric Larsen. A l'époque les perso devaient être "on model" alors le directeur artistique, John Romita, a refait la tête.
Larsen tout seul, des années plus tard, faisait souvent de MJ une sorte de bimbo
 axant souvent ses plans de façon...choisie
 Il allait parfois trop loin, comme avec le dessin à gauche, sans glamour ni élégance
 avant lui McFarlane était un peu plus subtil (mais guère)
 
 Cette scène, en off, était bien faite pour titiller le lecteur ado
 se rapprochant de celle ci, plus légère, dessinée par Sal Buscema
 Mais revenons à l'essentiel : MJ, c'est avant tout John Romita, et cette première apparition, mythique
 bien des hommages lui furent rendus, comme celui de Bruce Timm
 même le fiston lui donne une attitude proche de nombreuses années plus tard
Avant cette première scène, il fut question de MJ, mais sans jamais la montrer. Steve Ditko souhaitait ménager un suspens,et du coup plusieurs scènes nous la  présentent, sans jamais montrer son visage, ce qui était assez brillant
 
 
 JRjr, dans les années 90, a fait ce "model sheet" bien daté aujourd'hui
 De nombreux artistes ont donné leur version de notre belle rousse, je n'en montre que deux versions sexy, par le roi des good girls art Adam Hughes et le pro de l'anim, encore lui, Bruce Timm.
 
 J'ai bien aimé la vision de Marcos Martin, avec du sexy et de l'élégance
 Tim Sale a, je trouve, bien repris l'essence du personnage
 Sur cette illu, le très bon Chris Samnee est totalement dans le ton John Romita
 ce que nous prouve le maitre avec ce crayonné relativement récent de la belle aux fossettes
 Pour finir, je ne connaissais pas cette couv originale, retournant la situation d'origine