Rechercher dans ce blog

vendredi 17 février 2017

Le meilleur

 Ca fait un moment que je n'ai pas fait un topo/projo sur le plus grand des plus grands
La magnifique expo qui lui fut consacrée à Angoulême cette année (jetez vous le catalogue, extra) m'en a donné envie
Eisner a quitté le Spirit en 1952 et a très longtemps refusé d'y revenir, étant passé à autre chose. Mais devant la demande populaire, et insistante, il a fait quelques écarts. Il n'a jamais véritablement repris le perso pour des histoires "classiques" mais il l'a utilisé pour des illues, couv et occasions. Occasions comme celle de parler crime/combattants du crime...avec un angle original, très atypique pour l'époque, moins manichéen
Nous sommes au début des années 70, il est au top de son art mais n'est pas encore monté d'un cran avec les "Romans Graphiques" à venir
 
 
 Sur cette page il répond, avec son humour habituel, aux critiques évoquant son traitement cliché du personnage d'Ebony
 Sur l'aspect technique, bien postérieur à ces planches, voici des roughs et ce qu'il en faisait, directement, sur la planche finale. Lisibilité avant tout, agencement des cases, des bulles pour guider l’œil...
Toute la grammaire Eisnerienne, et par extension celle de la BD, est là, évidente
 
 
 
 
 
 Une planche non retenue (pourquoi?) de l'un de ses derniers livres, Fagin the Jew
 Et pour finir, un beau clin d'oeil, ancien, à un célèbre magazine d'Umour et Bandessinées

mercredi 15 février 2017

Les X-Men et les Micronautes...émoi émoi émoi

 J'ai un souvenir très très vague de ce RCM Lug, à part la très belle couv de Jean-Yves Mitton.
Déjà parce que c'est vieux et que je ne l'ai pas relu depuis l'époque, et puis parce que je n'étais pas fan de Butch/Jackson Guice ni, encore moins, des Micronautes
Mais je suis tombé sur le net sur des images qui m'ont...travaillé
Claremont et Mantlo titillaient TRES clairement la libido du jeune lecteur
 Le pire vient avec cette scène, pour laquelle on se demande comment le prude comics code de l'époque a pu laisser passer la chose, tant celui a qui pris la place de Xavier joue nettement avec l'ado de l'école, dans ce qui s’apparente à un viol "psychique"
 
 Même le vrai Xavier joue avec elle, soit disant à son cœur/corps défendant, mais quand même...
 Etrange, et quelque peu dérangeant. Je ne sais plus si Lug avaient édulcoré les scènes, mais je ne pense pas. Heureusement qu'il y avait ce bon vieux Colossus pour nous ramener de la bonne violence comme on l'aimait chez nos mutants

lundi 13 février 2017

Soutenez Kirby!!!

Auteur de la couv, Laurent Lefeuvre résume le livre mieux que moi, ici
La campagne Ulule se termine dans 15 jours et les souscriptions sont, à ce jour, insuffisantes
Que ce pourcentage atteigne 100, à temps, est le seul et unique moyen pour que ce livre se fasse
Pourquoi souscrire? Entre autres raisons parce que le bouquin sera beau, collector, pour une bonne cause (le but n'est pas de gagner des sous, pour les 2 organisateurs de la chose) et surtout parce que le nombre de contributeurs (tous bénévoles) est hallucinant!
Quelle que soit leur nationalité, des tas d'artistes ont fait un dessin juste pour cette occasion, en lien avec le King ou son univers
La liste, non exhaustive est
Il y aura un peu de rédactionnel (dont je suis flatté de faire partie*) mais franchement, ne serait ce que pour le plaisir de voir tous les dessins inédits, la souscription est une bonne affaire

*la demande qui me fut faite, et quel étonnement ce sera ici, concerne Kirby en ses encreurs, donc les fans du King verront de jolies choses de la main même du King, en plus des hommages par d'autres artistes

Un exemple parmi des tas : celui déjà montré chez Ciro Tota,

Très peu d'auteurs ont montré (sur leur site ou les réseaux sociaux) leur dessin, alors commander le livre est la seule solution
Juste par rapport aux auteurs que j'ai pu, à la demande des organisateurs, contacter, je peux vous dire que ce que fait Bill Sienkiewicz est une tuerie : il encre l'une des doubles pages majeures de Kirby, à sa manière 
Voici la page crayonnée choisie
Quant à Klaus Janson, il a terminé son dessin hier
Superbe
En voici un petit bout
Le seul moyen d'avoir ce desin, et d'autres, sous les yeux, est de souscrire!

Il serait plus que dommage que ce livre ne se fasse pas, faute de souscriptions suffisantes. Il y a bien 500 fans du père de nos super héros favoris, prêts à lui rendre hommage de cette façon non?
Alors comme le dit Laurent...faites péter ce compteur!!!

Enfin, pour ceux qui hésiteraient par crainte que le projet ne se fasse pas, et donc par méconnaissance, votre argent n'est débité que si le projet atteint les 100%

vendredi 10 février 2017

Joe Q, d'un style à l'autre

 Il me semble assez improbable que l'actuel  fou furieux occupant (illégitimement) la maison blanche ait le même genre d'honneur
Je n'aime pas bien le style actuel de Joe Quesada, outrancier dans les détails et lorgnant presque (mais pas tout à fait) vers les excès d'un Greg Land. Toutefois le fait d'intégrer Obama ainsi...ça a de la gueule
demande/com perso de Mr Obama pour le départ de l'un de ses collaborateurs de l'époque (le 2nd perso sur l'image donc) fan de Marvel
Encrage de Miki, colo par Isanove

Je lui préfère son style des débuts. Cf sur cette illue tirée d'un  mag grand format des années 90. Il s'agissait d'une fausse pub. Il allait clairement vers Mignola, mais je me demandais alors d'où venait cette étrange impression de rendu atypique pour du Quesada. Réponse des années plus tard : le sublime encrage,  à la  signature non apparente, est de Al Williamson!! cqfd
 A propos de Mignola le voici, chevelu, toujours dans la première moitié des 90'. Zont changé les FM, JB, GD et AA qui l'entourent

mercredi 8 février 2017

Finitions de Lee Weeks

 Puisque ce début d'année est partiellement axé sur "mes" auteurs fondamentaux, je ne peux oublier
 Lee Weeks
Son récent boulot, sur un numéro de Titans (7) est bien loin d’être son meilleur boulot (et sans intérêt), bouche trou assez rapidement expédié semble t il
Reste une belle couv, et la page d'en dessous que je trouve très belle
 
 Avant que Lee Weeks ne se révèle être un excellent encreur il avait besoin d'aide, et j'ai particulièrement apprécié l'approche de Janson. Que ce soit sur les jeux classiques de contraste pinceau/plume, épais/fin (cf illue Hulk) ou sur un plus grand respect du trait (cf Gambit)
 
 Celui qui a fait, comme presque toujours, très fort, c'est Sienkiwicz, qui se déchaine sur le crayonné tout en le gardant reconnaissable. Super efficace
 Une rareté : un Lee Weeks tout jeune, qui s'encre lui même. Tout frais sorti de l'école de dessin Kubert, il est impressionnant de voir comment il s'est formaté dans le rendu à la Joe Kubert justement. Le style de hachures est tout droit sorti du type d'encrage de son mentor
 Bien des années plus tard il prouve son talent d'encreur, tout en finesse quand nécessaire
 J'aime ce making of, symptomatique d'un dessinateur qui sait qu'il va s'encrer lui même. Intéressant de voir que sur le crayonné il utilise les classiques plans noir/blanc/noir, puis estompe un peu cet effet en remplissant d'un peu de noirs le personnage en second plan. Il garde ainsi cette efficacité du noir et blanc à la Caniff, sans être dans des contrastes aussi marqués

lundi 6 février 2017

Des (jolies) vieilleries

Death and the Maidens est une maxi série du siècle dernier (enfin, presque), dont j'ai déjà parlé il y a longtemps
Je découvre avec surprise que Klaus Janson a récemment fait une nouvelle couv.
Sympathique, avec une colo plus light que d'habitude par Dean White
Je garde une préférence pour les couv d'origine, dont certaines assez atypiques, comme la seconde ci dessous
 
 En ces temps pré numérique, le dessinateur m'avait demandé des photos pour l'inspirer aux décors du prologue. Les curieux et/ou gars du coin reconnaitront ainsi des bouts de rues et de devantures de notre belle ville de Lyon, ou plutôt du Vieux Lyon, au détour de certaines des cases suivantes
 
 

Oldies toujours, ce numéro de Comic Book Artists était passionnant car consacré aux dynasties Romita et Kubert
Pour la partie Romita je pensais initialement que Jr avait crayonné et Sr encré, et il semblerait que non, selon le document trouvé sur le net, en bas, c'est Jr qui a crayonné Spidey et Sr qui a dessiné le reste, et encré l'ensemble. Notez les changement pour DD et une MJ embellie à l'encrage

vendredi 3 février 2017

Old Man Panosian

 J'ai un désintérêt assez marqué pour les adaptations de comics sur grand écran (et sur le petit aussi d'ailleurs, DD mis à part) depuis le Spider-man de 2002. Pour ce que j'ai pu voir, ça va de du fun sans plus (Iron Man) à l'ennui sombre (Batman vs Superman) Mais là n'est pas le propos, un trailer, un seul, me donne presque envie (à part Wonder-Woman, juste car je la trouve craquante) : Logan! Or, dans ce trailer, on aperçoit furtivement un bout de couv de comics, et une page
La couv est l'oeuvre de Dan Panosian. La voici
Bof
 choisie parmi d'autres, que l'on devine à peine sous les coups de "marqueur"
 la page vue dans le trailer est vue ainsi
 En entier la voici. Dessin, sans aucun intérêt, de Joe Quesada. Encrage, à l'avenant, de Panosian, qui dit pourtant avoir lorgné du côté de Williamson!!??
 Guère plus intéressante en noir et blanc
 Pourtant Panosian est bon. J'ai déjà évoqué sa fulgurante évolution,de médiocre encreur à bon dessinateur
Un exemple de son encrage d'antan, sur Romita Jr, sans constance ni méthode (on passe du fin au gras sur un même trait sans lien avec les plans...)
 Pas génial sur du séquentiel mais pas inintéressant du tout, avec un encrage très bien pensé
 En tant qu'illustrateur j'aime bien son boulot
 
 
 
 Très nette influence de son ami Dave Johnson (compo...)
 Il me plait sur ce genre de délire