Rechercher dans ce blog

lundi 26 juin 2017

Colan et Mazzucchelli, suite

 Je ferai probablement sous peu une entrée sur Dracula, mais en  attendant, après mes révélations mondiales/universelles sur le lien unissant David Mazzucchelli et Gene Colan, ici , voici un autre exemple, un peu plus fin
Dracula par Colan/Palmer en haut, Daredevil par le Mazz' en dessous
Parmi les innombrables points forts graphiques et narratifs de ce chef d’œuvre qu'est Born Again, il y a les subtilités d'expressions, telles que celle ci
Juste avant cette scène, Foggy dit à Gloria, sans arrières pensées, qu'il est temps d'aller se coucher. Le regard de Gloria en dit long. Tout est dit sans un mot, et sans en faire des tonnes
 Ca c'est de de la BD !
La version Colan est plus lascive et le plaisir, la sensualité du trait (crayon ET encre) sautent aux yeux
On est bien  sur très loin d'une quelconque copie, juste un grand qui s'inspire, probablement inconsciemment même, de l'approche, du jeu d'acteurs d’un  Maitre

Je retourne l’image de Dracula pour que la comparaison soit plus flagrante encore, et il est amusant de voir que la gestuelle et la gestion des ombres deviennent similaires sur la case de droite
 
 

Colan savait faire les regards en coin qui en disent long. Ici avec la Veuve Noire

vendredi 23 juin 2017

Lee Weeks et la fête du slip

 Ce p'tit bonhomme, vous le connaissez tous, si vous avez déjà vu Bugs Bunny
Sous le crayon du très doué Lee Weeks, ça donne ça
 DC a la drôle d'idée (corporate) de faire se rencontrer ses super héros et ses perso des dessins animés Warner, sur des one shot. Je fais l'impasse, sauf pour le titre dessiné par le trop rare Lee Weeks
Si la sensation est étrange, le boulot semble géant
 en noir et blanc la maitrise de l'encrage et des ambiances est flagrante
 Les pages intérieures paraissent bien, avec cette sensation bizarre de cartoon entre deux eaux
 
 Une page entière en noir et blanc
Donnez une série régulière à Lee Weeks bon sang, ou au moins des mini séries
 Étonnant mélange des genres (page non finie)
son sens du découpage
 gros plan d'une case en cours d'encrage
Vive Lee Weeks!

mercredi 21 juin 2017

Tebo

 De tous les Mickey sortis dans l'hexagone récemment, chez Glenat, le plus beau, graphiquement, pour, moi est celui de Loisel, mais il fut reproduit en bien trop petit pour l'apprécier
Le meilleur, scénar et dessin réuni, est celui de Tebo
A la fois bel objet, madeleine, délire respectueux et le tout sous un excellent dessin
 
 
 
 Un rough et la version finale d'une double page
 
 Avoir papoté avec Tébo, et l'avoir trouvé cool et sympa, m'a donné envie d'en montrer un peu plus que son Mickey. Je le connaissais entre autres pour l'excellent Atelier Mastotonde dans Spirou (le pauvre ayant le rôle du scato de service)
 Tirées de cet atelier virtuel, quelques pages rendaient hommages au King Kirby. En voici un strip, mais l'intégralité se retrouvera dans le bel objet à paraitre sous peu, Kirby and Me
 Suivant Zep depuis longtemps j'ai aussi suivi, un temps, leur délire commun sur Captain Biceps
 
 On voit sur ce (trop léger) crayonné, qu'il pousse son trait assez loin avant l'encrage (à la plume)
 Tebo est un vrai fan de comics et de super héros (il me semble que Byrne et ses X-Men sont en partie responsables de son plantage d'études :) 
Il délire souvent sur des bastons de ce type
 
 j'aime bien son traitement de la couleur, très cartoon/DA et qui complète bien son dessin
 Il dessine Alice au pays des singes, sur cette illue seulement car il scénarise d'ordinaire le titre, dessiné par Keramidas
 Ce guide potache et drôle est probablement l'un des bouquins que mes filles ont le plus feuilleté (et continuent encore) Fun et qui apprend de vrais astuces entre les conn...bêtises
 
 
Il a fait d'autres livres, dont certains pour tout petits, mais je ne les ai pas

lundi 19 juin 2017

DC Jours Noirs

 Le Punisher a raison : c'est bien une sorte de piège. Un piège pour me faire acheter un début de série, dont je me cogne, juste avec 3 noms : Jim Lee, Andy Kubert et John Romita Jr!
 Et pourtant le pétard me semble mouillé. Je n'ai encore rien lu mais ce que je vois sur le net ne me fait pas rêver bien fort
Jim Lee fait du basique, classique. Il est capable de bien mieux
 
 Tous les tics de Lee qui me déplaisent : statique et caricatural (en se croirait revenu au temps de Wildcats)
 Un poil mieux sur le Joker
 Pareil pour Andy Kubert, qui me fait peur sur cette page
 un peu de dynamisme pointe avec la case centrale
 Ca va un peu mieux sur ce crayonné (même si je déteste ces perso)
Son duo (vite reformé après DK III) avec Klaus Janson peut fonctionner mais sur cet exemple il ne parait pas apporter grand chose à un crayonné très précis

Cette page me plait davantage
 
 Une couv simple, iconique, qui fait le boulot (mieux en noir et blanc)
 
 John Romita jr! Argh, que cette couv est plate! Plus que bof bof, même au crayon
 
 Une page qui, si elle est représentative du reste de son taff, le montre en mode automatique, capable, comme Jim Lee, de faire bien mieux
Sans compter que là ou Janson boosterait, rattraperait le pilotage auto, Danny Miki fige le dessin, et peut l'alourdir de trop de traits
 



Celle ci est encore plus bof, avec ou sans encrage

Sans que j'en sois fana, le travail de Miki est rendu plus facile, et donc moins inapproprié, quand le dessinateur pousse vraiment son crayonné, comme sur cette couv que je trouve supérieure au reste montré ici
 Miki surcharge mais fait un choix assez cohérent : traiter le fond derrière Green Lantern en petits traits (sa marque de fabrique) plutôt qu'en masse noire qui aurait noyé les parties sombres du costume de GL dans le fond noir
 
3 auteurs assoupis à leur table à dessin? Espérons que ce ne soit qu'une crainte infondée
En tout cas pour Jrjr je sais que ses autres projets seront d'un niveau au dessus (encore une fois si les pages en previews sont représentatives de ce Batman)
Quant à ses talents de narrateur, je donnerai des news de mon projet sur un bouquin sur lui, avant les grandes vacances, et vous verrez ce que vous verrez (j'ai beau tout connaitre par coeur j'en prend plein les yeux)